Accueil > France > Comment vient la dette ?

Comment vient la dette ?

juin 2010

C omme tout un chacun, l’État a un budget.
Celui-ci se compose de recettes et
de dépenses. Lorsque les dépenses excèdent les
recettes, il faut emprunter. C’est le cas pour notre
pays. La dette actuelle est de d’environ 15OO milliards
d’euros (3ème en Europe, en % du P.I.B). Une
question vient immédiatement à l’esprit : qu’est-ce
qui justifie un tel état de fait ? S’agit-il d’erreurs de
gestion ? D’évènements dépassant l’entendement,
fortuits ? L’ensemble du budget de l’État est mis au
service du profit maximal, et entraîne une dette
abyssale en accordant sans contrepartie de véritables
cadeaux au capital. Quelques exemples doivent
permettre de se faire une idée de l’ampleur du problème.
Les exonérations des « charges » patronales
sur les bas salaires, les apprentis, les chômeurs,
les heures supplémentaires, et le dispositif
« charges zéro », se chiffrent à 37 milliards par an.
Le « bouclier fiscal » à 31 milliards par an, 22 milliards
pour les PME, 200 milliards de cotisations
sociales, sans oublier les 360 milliards pour venir
en « aide » aux banques. L’actualité apporte chaque
jour de nouvelles rallonges de dépenses comme le
« plan d’aide » à la Grèce et aux pays d’Europe mis
en difficulté par la spéculation de ceux-là mêmes
qui bénéficient des largesses de l’État avec l’argent
public (notre argent). On peut constater, au vu de ce
qui précède, que tout est fait pour satisfaire les intérêts
des seuls possesseurs de richesses au détriment
de la masse de la population. Le peuple grec a
parfaitement raison de se révolter en dénonçant le
vol dont il est victime, en affirmant que les capitalistes
peuvent et doivent payer, en appelant les peuples
d’Europe à se lever pour lutter.