Accueil > France > Pour un Front d’alternative populaire !

Pour un Front d’alternative populaire !

janvier 2011

Depuis des décennies,
le capitalisme
connaît une longue crise
structurelle. La pérennisation
du système d’exploitation et
la recherche du profit maximum
exigent un remodelage
général des sociétés, annulant
les conquêtes démocratiques
et sociales obtenues par les
luttes contre le fascisme et
grâce à l’existence du camp
socialiste de Berlin à Pékin.

Du Traité de Rome au Traité
de Lisbonne, la construction
de l’Union Européenne, sous
l’impulsion du Capital financier, a toujours été au service exclusif de son intérêt de classe. Cette politique dans tous les pays membres est l’instrument par lequel se met en place un véritable projet totalitaire d’uniformisation par le bas de toutes les législations nationales en liquidant les acquis culturels et sociaux.

En France, cela se traduit par les plans de privatisation, de déréglementation et de désindustrialisation pour le seul profit des monopoles. Cette politique frappe en premier lieu la classe ouvrière et les couches populaires, les paysans travailleurs, et même les couches moyennes. La bourgeoisie monopoliste, pour mener une telle politique, a besoin d’intégrer les directions syndicales au consensus avec le système capitaliste et l’Union Européenne, en accompagnant la casse des acquis sociaux, et en limitant au maximum la résistance populaire.

Pour mieux tromper les travailleurs, lire la suite...