Accueil > International > Années antérieures > Parti communiste d’Italie – Gauche Populaire Rencontres internationales – (...)

Parti communiste d’Italie – Gauche Populaire Rencontres internationales – Paris – Mai 2013

jeudi 6 juin 2013

Parti communiste d’Italie – Gauche Populaire Rencontres internationales – Paris – Mai 2013

Du 3 au 5 mai 2013 notre Parti a été invité à Paris pour assister à une série de rencontres avec les membres des forces qui comme nous travaillent à reconstruire de véritables Partis communistes dans leur pays.

Le 3 mai de 18 à 21 heures s’est tenue une réunion à l’invitation de l’URCF qui était composée de son Secrétaire général : J.L. Sallé avec certains camarades du Comité exécutif politique, le camarade Fernando Ferraz (PCPE) et notre camarade Dario Ortolano, Coordinateur de la direction nationale de la CSP-PCI.

Lors de la réunion, caractérisée par son esprit fraternel, ont été abordées toutes les questions fondamentales qui caractérisent la situation politique nationale et internationale. En particulier, l’intensification de l’offensive de la bourgeoisie impérialiste d’Europe dans ses diverses expressions nationales contre la classe ouvrière et les masses populaires, dans les conséquences de la crise de surproduction et de suraccumulation propre au système capitaliste. Il a été convenu du besoin de plus en plus grand d’une étroite coordination des luttes ouvrières et populaires sur le continent, ce qui a conduit à comparer les différentes expériences de politiques de résistances sociales menées dans nos pays.

Devient fondamental pour cet objectif, le rôle des partis communistes afin que s’exprime une véritable direction politique au cours des luttes. Les militants pour cela doivent élever leur niveau de culture politique communiste aujourd’hui à travers une lecture critique de l’histoire du mouvement communiste international et de leur pays afin d’identifier les causes de la victoire de la contre-révolution bourgeoise dans les pays socialistes, les causes de la dégénérescence révisionniste des partis communistes jusqu’à leur auto dissolution, pour savoir comment motiver socialement et politiquement l’utilité et la nécessité du renouveau de la lutte anticapitaliste pour le socialisme et le rôle des nouveaux et authentiques Partis communistes.

En ce sens, l’URCF, le PCPE et le PCI Gauche Populaire, lors de cette réunion n’ont pas manqué de souligner le rôle négatif de l’eurocommunisme comme politique et doctrine révisionniste rompant avec le marxisme-léninisme qui a marqué l’aboutissement du long processus qui a vu certains partis communistes en Occident abandonner progressivement la théorie et la pratique révolutionnaires.

Le 4 et 5 mai a eu lieu également à Paris une réunion internationale organisée par le PRCF. Ce fut une bonne occasion pour le débat politique et la discussion sur la recherche d’une tactique et stratégie politiques dans une articulation capable d’organiser aujourd’hui les luttes de l’opposition dans un large Front social dirigé par la classe ouvrière comme prémisse d’une véritable alternative anticapitaliste et socialiste.

PCI – Gauche Populaire (traduction URCF) mai 2013