Accueil > International > Années antérieures > INITIATIVE : Un évènement historique !

INITIATIVE : Un évènement historique !

mercredi 23 octobre 2013

Logo initiative

Le 1er octobre 2013, 30 partis communistes et ouvriers d’Europe ont participé, à Bruxelles, à l’initiative du PC de Grèce (KKE), à la création de l’Initiative des Partis communistes et ouvriers européens, dont l’objectif est d’étudier et d’élaborer les questions européennes et la coordination de leurs activités, sur la base d’une déclaration de principe fondatrice.

Les partis participants sont les suivants :

- Parti du Travail d’Autriche
- Parti Communiste Ouvrier de Biélorussie
- Nouveau Parti Communiste de Grande Bretagne
- Parti des Communistes Bulgares
- Union des Communistes de Bulgarie
- Parti Communiste de Bohême - Moravie (République Tchèque)
- Parti socialiste ouvrier de Croatie
- Parti Communiste au Danemark
- Pôle de Renaissance Communiste de France
- Union des Révolutionnaires-Communistes de France
- Parti communiste unifié de Géorgie
- Parti communiste de Grèce
- Parti ouvrier hongrois
- Parti ouvrier d’Irlande
- Communiste gauche populaire-Parti communiste d’Italie
- Parti socialiste de Lettonie
- Front populaire socialiste de Lituanie
- Parti Communiste de Macédoine
- Parti Communiste de Malte
- Résistance populaire de Moldavie
- Parti Communiste de Norvège
- Parti Communiste de Pologne
- Parti Communiste Ouvrier Russe
- Parti Communiste de l’Union Soviétique
- Nouveau Parti Communiste de Yougoslavie (Serbie)
- Parti Communiste de Slovaquie
- Parti Communiste des Peuples d’Espagne
- Parti Communiste de Suède
- Parti Communiste de Turquie
- Union des Communistes d’Ukraine

Un pas en avant de l’unité.

Dans son discours introductif le camarade G. Marinos a notamment déclaré :

Il s’agit d’un pas très important qui répond à des besoins particuliers.
Notre initiative sert à l’Unité du mouvement communiste en Europe et au renforcement de la lutte des partis communistes pour les intérêts de la classe ouvrière, des secteurs populaires, des jeunes. Nous sommes profondément conscients de nos responsabilités. Les problèmes se sont aiguisés, la crise capitaliste de surproduction et de suraccumulation de capitaux qui est l’autre face du développement capitaliste, a conduit des millions de familles ouvrières et populaires au chômage et à la pauvreté, l’exploitation du travail par le Capital s’est intensifiée, le futur, l’avenir des jeunes est sacrifié.
Notre Initiative est au service du regroupement des forces et de l’activité planifiée contre l’Union européenne du Capital.
Nous avons une expérience, les peuples ont souffert des conséquences douloureuses du Traité de Maëstricht, du Traité de Lisbonne, de la stratégie « Europe 2020 », des dures mesures de la « Gouvernance Economique Renforcée ». Ils ont été confrontés à l’agressivité impérialiste dont le fer de lance est la Politique Extérieure et de Sécurité Commune de l’UE, l’action commune avec les Etats-Unis et l’OTAN.
Notre Initiative est au service de la lutte commune pour les élections au Parlement Européen et pour les autres batailles politiques qui nous attendent. Nous allons à la bataille des élections au Parlement européen avec détermination, en ayant comme critères les besoins populaires, les intérêts des peuples contre l’UE et sa stratégie. Contre les partis bourgeois, libéraux et sociaux démocrates qui servent les intérêts du Capital, et les forces opportunistes qui appuient l’UE et se positionnent sur la ligne de gestion du capitalisme.
Ce n’est pas une tâche facile ; il y aura de la fatigue, il y aura des difficultés, mais nous pouvons les affronter. Nous allons agir collectivement, de manière organisée pour nos objectifs communs.
Avec l’apport de tous les Partis, avec responsabilité et persévérance, nous allons appuyer cet effort qui va donner une impulsion à la lutte du Mouvement communiste en Europe, avec un impact positif dans le mouvement communiste international.
… Nous commençons avec trente partis communistes et dans la continuation nous ferons un effort pour que participent plus de partis qui sont d’accord avec la Déclaration Fondatrice et qui à ce jour ont des doutes pour s’unir avec nous. La porte est ouverte, le débat continue.

Chers camarades,

L’accord sur la Déclaration Fondatrice est d’une grande importance parce qu’il nous permet de commencer sur une base solide et développer cette initiative communiste. Les dirigeants du Parti de la Gauche Européenne ont pris leurs décisions, ils appuient l’UE et ses positions de base, stratégiques.
Ils appuient une Union du Capital qui devient chaque fois plus réactionnaire et dangereuse ; ils ont renoncé aux principes de notre conception du monde, les principes du marxisme-léninisme. C’est leur responsabilité. Nous croyons que les militantes et militants communistes vont tirer des conclusions précieuses et qu’ils appuieront notre Initiative.

Sur le plan d’action pour la période à venir :

Nous pouvons établir aujourd’hui les bases d’un plan pour notre activité dans la période à venir, enrichissant les objectifs de lutte et nos interventions.

Dans ce sens, nous proposons de procéder de la manière suivante :
- • Préparer notre intervention pour le sommet de décembre de l’UE qui examinera des questions importantes contre les peuples et notamment la politique de défense et de sécurité commune de l’UE.
- • Préparer immédiatement l’intervention pour la libération des 4 combattants cubains qui sont prisonniers aux Etats-Unis et prendre position contre la position commune de l’UE.
- • Préparer dès maintenant un communiqué concernant les élections au Parlement Européen qui sera publié en janvier, et en avril publier un appel bref.
- • Préparer une intervention contre l’anticommunisme, contre les interdictions de Partis communistes et les symboles, et le publier en février 2014.
- • En février 2014, nous devons adopter une position sur le rôle des partis européens y compris le Parti de la Gauche Européenne (PGE).
- • Préparer pour le mois de mars une prise de position sur les restructurations capitalistes que promeut l’UE et souligner les conséquences contre les travailleurs et particulièrement les jeunes.
- • Préparer, pour le début avril, une position sur la Politique Extérieure et de Sécurité Commune de l’UE, sur la participation aux guerres impérialistes.

Tout ce qui précède donnera lieu à des consultations avec le Secrétariat de l’Initiative et aura une place spécifique dans la planification de l’activité que nous adoptons aujourd’hui.

Il faut réfléchir sur deux questions supplémentaires.

- La première concerne les questions posées au Parlement Européen sur les problèmes des travailleurs des différents pays européens, en utilisant les eurodéputés communistes.
- La seconde concerne l’organisation d’activités conjointes dans plusieurs pays avec des dirigeants des Partis communistes qui participent à l’Initiative, pour échanger l’expérience et appuyer les activités de nos Partis.

Chers camarades,
Nous engageons un effort très important et nous avons l’obligation de donner toutes nos forces pour que l’Initiative soit un succès en faveur de la classe ouvrière, des milieux populaires et de la jeunesse.
Nous vous souhaitons forces et succès.

L’URCF est bien décidée à faire ce qui est en son pouvoir pour la réussite de cette Initiative, qui ouvre une page nouvelle de l’Internationalisme prolétarien et de l’histoire du mouvement communiste International.

Logo initiative