Accueil > France > Année en cours > Air-France : Ils aboient tous contre les salariés.

Air-France : Ils aboient tous contre les salariés.

vendredi 9 octobre 2015

Le candidat Hollande déclarait en janvier 2012 : «  Mon véritable adversaire ne sera jamais élu et pourtant il gouverne, cet adversaire c’est le monde de la finance ». Hollande est Président depuis plus de 3 ans et la finance gouverne plus que jamais ! 600 milliards appartenant aux groupes capitalistes consacrés uniquement à la spéculation sont investis dans les paradis fiscaux au vu du gouvernement socialiste qui laisse faire. A ce détournement de notre argent, il faut ajouter 80 milliards de fraudes fiscales, 41 milliards donnés. Tout ça en plus des 275 milliards de cadeaux abandonnés sous une forme ou sous autre dans les mains des dirigeants du capitalisme

Résultat : en 6 ans, 576 sites industriels ont disparu. Si les usines ferment, les dividendes des grandes entreprises eux explosent ostensiblement à la figure des ouvriers, de tous les salariés. Après Sarkozy, Hollande et les siens pratiquent cette politique grâce aux moyens énormes que leurs maîtres mettent à leur disposition.

Et voilà que tout ce monde et leurs médias crient haro sur les salariés de Air-France, pilotes en tête. Valls tape du poing sur la table, Sarkozy proclame que c’est la chienlit… Le FN demande aux salariés « des efforts supplémentaires ». Tous aboient dans la même direction.

Ce qu’ils ne disent pas c’est que Air-France a été privatisé en 1999 par le socialiste Jospin, 1er Ministre, en accord avec le Président Chirac et qu’aujourd’hui 75% du capital appartient à la Finance contre 17% à l’Etat. Sarkozy autorisé l’ouverture de Roissy aux les Emirats, Hollande a fait la même chose à Lyon. Quand l’Etat accorde des lignes aériennes aux compagnies du Golfe pour qu’elles atterrissent en France, de quoi s’agit-il sinon de la bataille permanente et impitoyable que se livrent les groupes financiers dans le monde entier ? Favoriser Airbus au détriment d’Air-France, le capitalisme c’est ça.

Air-France est une des victimes de cette politique tout comme le sont des centaines d’entreprises de notre pays actuellement menacées. En 3 ans de plans sociaux successifs entre août 2012 et juillet 2015, Air- France a supprimé plus de 7.000 emplois et elle a annoncé 2.900 nouvelles suppressions !

Tant que ce régime durera il ne faut pas attendre autre chose !

Nous soutenons l’action des personnels d’Air-France qui défendent leurs emplois et leurs droits contre les attaques incessantes des groupes financiers qui ont été placés à la tête de l’entreprise.

La reconquête d’un secteur public national est une nécessité, la nation doit avoir la maîtrise, le monopole des secteurs décisifs. Le transport aérien en est un. Nous demandons la Nationalisation totale d’Air-France et que les groupes financiers qui la dirigent actuellement soient ainsi écartés de cette nouvelle gestion.

Les élections Régionales des 6 et 7 décembre seront l’occasion de dire NON à tous ces partis politiques qui une fois élus s’empressent de continuer à appliquer la politique des grands groupes capitalistes français et européens dont les salariés subissent les conséquences.

Mettre un bulletin de vote du Parti Révolutionnaire COMMUNISTES dans l’urne sera le seul moyen d’exprimer son exigence d’en finir avec cette politique.