Accueil > International > Année en cours > Elections en Birmanie : La Ligue pour la Démocratie (LND), un parti proche (...)

Elections en Birmanie : La Ligue pour la Démocratie (LND), un parti proche des USA 

mercredi 11 novembre 2015

Les récentes élections législatives en Birmanie viennent de donner une très nette majorité au parti de Aung San Suu Kyi, la Ligue Nationale pour la Démocratie (LND).

Les militaires au pouvoir gardent un poids non négligeable dans l’économie du pays. L’armée représente 40% du PIB et conserve une place réservée dans la vie politique, ce que ne conteste pas la LND. La victoire de la LND a fait l’objet de nombreux commentaires centrés sur le caractère démocratique de ce qu’ils nomment la transition en cours.

À y regarder de plus près, les choses ne sont pas si simples. La Birmanie qui est encore un pays très rural est largement convoitée par ses voisins qui y investissent dans l’extraction minière et les cultures pour l’agro-alimentaire. Ce pays a connu un régime de type socialiste, renversé par un coup d’état militaire. Il est maintenant membre de l’ASEAN, organisation économique et politique dont le versant sécurité est largement dominé par les USA.

Dans ces conditions, les convoitises sur la Birmanie sont nombreuses et la bourgeoisie locale voudrait profiter davantage des perspectives ouvertes par la libéralisation des échanges en Asie. La LND est porteuse des exigences d’une fraction de la bourgeoisie birmane qui préférerait se passer du carcan militaire pour être en mesure de s’insérer directement dans la mondialisation en cours. Au plan des relations avec les États voisins et plus particulièrement la Chine, la LND a un penchant pro-américain encore plus affirmé que le pouvoir militaire actuel.