Accueil > International > Année en cours > Les réfugiés, des victimes de guerre

Les réfugiés, des victimes de guerre

jeudi 10 mars 2016

Les réunions se succèdent au niveau de l’Union Européenne (UE) avec la Turquie. De quoi s’agit-il ? Après avoir fait le plein de « migrants utiles » les grands pays capitalistes ont décidé de fermer leurs frontières à cette masse d’hommes, de femmes et d’enfants qui fuient l’agression capitaliste dont elles sont victimes. Ce ne sont pas des centaines de milliers, mais des millions d’êtres humains qui sont ainsi parqués aux frontières de l’UE et dans les camps de réfugiés en Turquie, au Liban, en Jordanie... dans des conditions indignes.
Pourquoi cette situation, pourquoi ces réfugiés, que faire pour qu’elle cette cesse, voilà les grandes questions que personne ne pose, car les poser c’est mettre en évidence la responsabilité totale de l’impérialisme capitaliste dans ces véritables crimes de guerre.

La cause de ces crimes, ce sont les puissances impérialistes qui se partagent le Monde y compris par la guerre. On l’a vu avec celle de 1914-1918, avec celle encore plus meurtrière de 1939-1945. On le voit aujourd’hui avec ce qui se passe dans tout le Moyen-Orient et en Afrique. On le voit encore avec ce qui se prépare ailleurs, en Extrême-Orient, en Afrique, en Amérique Latine et même en Ukraine. La guerre est la forme même d’existence du capitalisme écrivait en substance Marx à propos de la guerre franco-allemande de 1870. C’est aujourd’hui plus vrai que jamais !

Ces guerres alimentées par l’impérialisme conduisent à des migrations massives.

De Syrie, ils sont des millions contraints de fuir les bombardements et les ravages que la guerre imposée par les impérialistes américains, russes, européens et leurs alliés de l’Arabie Saoudite, du Qatar et de la Turquie leur font subir..

D’Irak des millions de réfugiés ont fui et fuient encore les interventions occidentales menées par les USA qui ont détruit le pays et fabriqués avec leurs alliés régionaux les groupes terroristes, dont Daesh

C’est vrai aussi en Palestine où la spoliation des terres palestiniennes et la colonisation menée par Israël ont conduit des millions de palestiniens dans des camps de réfugiés. Certains y sont parqués depuis des décennies.

La France soutient les régimes corrompus et réactionnaires qui alimentent la guerre en Syrie, en Irak et au Yémen. En Ukraine, elle soutient le régime des oligarques fascisants de Kiev. Membre de l’OTAN comme la Turquie et la Grèce, elle est prête à ce que cette alliance impérialiste fasse la police des frontières et la chasse aux immigrés.
Cette politique de guerre, d’agression contre les peuples doit cesser. En France elle est menée par le gouvernement socialiste Hollande et par tous les partis, des Républicains au Front National. Tous sont au service de la politique du capital.

Il faut combattre ces fauteurs de guerres impérialistes. Il les faut contraindre à cesser toute agression et en particulier au Moyen-Orient.
Aujourd’hui, les réfugiés sont les victimes de cette guerre impérialiste. Le gouvernement français doit assumer ses responsabilités et dans l’immédiat, prendre les mesures nécessaires pour que les réfugiés aient des conditions de vie dignes et que tous leurs droits soient respectés.
Si aujourd’hui l’internationalisme a un sens, c’est celui de la lutte résolue pour mettre fin à ces guerres !

Si aujourd’hui l’internationalisme a un sens, c’est bien celui de la solidarité et de l’aide à toutes les victimes des guerres impérialistes !