Accueil > France > Année en cours > Inondations et crues

Inondations et crues

vendredi 3 juin 2016

Le Collectif national Intervention Communiste exprime sa solidarité à l’égard des familles victimes des récentes inondations, qui ont touché plusieurs départements de Province et d’Île de France.

L’homme, pour conquérir sa liberté, doit apprendre à utiliser et maîtriser la nature ; dans ce domaine, la prévention des risques doit être première.
Les crues qui ont sévi dans le bassin parisien font partie des fléaux contre lesquels l’homme n’est cependant pas impuissant.

Là aussi, nous mettons en cause, pour ses responsabilités, le capital.
La météo nationale a annoncé le danger, qu’ont fait les pouvoirs publics ? Les inondations ont fait de nombreuses victimes (20 000 personnes évacuées, 19 000 privées d’électricité, et deux morts à ce jour), de graves dégâts et destructions. Pourquoi l’ordre d’évacuation n’a-t-il pas été mieux anticipé ? Par manque d’infrastructures d’urgence et par manque de planification pour accueillir un grand nombre de sinistré-e-s.
Responsabilité du capital également, quand des zones connues comme inondables ont été livrées à la spéculation foncière, les monopoles du BTP faisant pression sur les élus pour construire toujours plus.
Responsabilité du capital quand, pour le profit maximum des entreprises, les bétons et goudronnage de qualité, permettant l’infiltration des eaux ne sont pas utilisés dans les constructions.
Toujours la soif de profits immédiats qui se reflète dans le maintien de digues vieilles de plusieurs siècles ou le non entretien des cours d’eau et des berges.

Le capitalisme a fait son temps, la classe bourgeoise conduit le pays à la faillite et à la catastrophe humaine et économique.
Raison de plus pour s’engager dans la voie révolutionnaire qui conduira à la destruction du capitalisme et à sa substitution par le socialisme et le pouvoir de la classe ouvrière et des travailleurs.

En octobre se tiendra le congrès fondateur d’un PC de type nouveau sur le modèle léniniste.